BASSIN DE JARDIN
 Construction de bassin de jardin
 
   Accueil du site > Bassin solution de mise en œuvre par construction et aménagement de bassin extérieur et intérieur    ACEV   contacter acev jardin seine et marne 06 35 19 50 77
           
    Constructeur de bassin de jardin
Les éléments indispensables et prépondérant à prendre en compte pour une mise en œuvre réussie :
- La dimension
- La forme
- L'emplacement.
- Le choix de la mise en œuvre
 
Demande devis
 
  Les différentes construction et installation de bassin :
- béton,
- bache liner
- préfabriqué
- minéral
- japonais.
   VOIR NOS CREATIONS
DE BASSIN DE JARDIN


 
           
    Voir nos créations
en extérieur bassin d'eau



  La taille : On prévoit généralement, une surface minimum de 4 à 6 m². La profondeur va dépendre de la région et varie de 50 cm pour les régions moins froides à 1m pour les régions au climat rude.
La forme : Il existe trois formes : arrondi, haricot, carré, rectangulaire. En préparation, il est souvent prévu différents paliers de profondeur ( exemple : bord 50cm et centre 1 m plus profond que les périphéries ).
Emplacement : La situation est prépondérante, il est fortement conseillé pour ce point déterminant de prendre conseil auprès d'un professionnel.
Ensoleillement : trop de soleil = nefaste ( prolifération d'algues ), pas de soleil = nefaste ( croissance ralentie ), il faut prévoir une zone recevant une moyenne de 4h d'ensoleillement par jour.
Il faudra prendre en considération la luminosité, la présence d'arbres... Egalement un élément important à  ne pas omettre, tenter de le rapprocher le plus possible de l'habitation.
Voir nos créations
en intérieur (patio) 



 
     
  EN BETON : Solide et résistant dans le temps
Lorsqu'il est réalisé dans les règles de l'art, il bénéficie d'une grande durée de vie, son coût reste toutefois important au niveau des matériaux ( ciment hydrofuge, ferraille... ) mais également au niveau de la main d'oeuvre qui est conséquente. Ce type de construction nécessite une certaine technicité..
avantage majeur : Sa grande durée de vie
inconvénients majeurs :
1 Une fois réalisé, il n'est plus possible de changer d'avis. Son installation est supposé être quasi définitive.
2 L'étanchéité est difficile à acquérir. ( hydrofuge mélangé au béton, puis résine ou vernis de qualité alimentaire  )
3 Risque de fuite sur le long terme, peut notamment avec le temps faire l'objet de fissures.
4 Coût relativement élevé
BACHE LINER   Grande adaptabilité
Cette solution apparait comme le meilleur compromis pour une qualité prix irréprochable.
Il faut toutefois tenir compte de la qualité du matériau utilisé.
avantage : assure une étanchéité, sa mise en place doit respecter certaines règles.
Il existe actuellement 3 types de qualité
PVC : qualité moyenne, uniquement si le budget est très sérré.
A éviter, non recyclable, polluant à la fabrication, toxique pour le milieu, durabilité faible 10 à 15 ans, mauvaise résistance au froid, mauvaise flexibilité, résistance moyenne aux UVs, bonne résistance à la traction, aux déchirures, à la perforation, à l'élongation )
EDPEM : très bonne qualité, la plus utilisé actuellement, prix moyennement élevé
Conseillé, recyclable, ne nuit pas à l'environnement, durabilité : 30 à 40 ans ) très bonne résistance au froid, aux UVs, aux déchirures, à la traction, à la perforation, à l'élongation, très bonne flexibilité, seul inconvénient : sa lourdeur
PONDTEX : très bonne qualité, résistance accrue, prix un peu élévé
Conseillé, recyclable, ne nuit pas à l'environnement, durabilité : 30 à 40 ans avec une garantie de 25 ans ) très bonne résistance au froid, aux UVs, aux déchirures, à la traction, à la perforation, excellente flexibilité, légéreté bonne, seul inconvénient : son élongation faible. 
 
 
 Préparation

 Pose du matériau choisit

 Achèvement finition
 
  Les accessoires : filtre,  stérilisateur uv, système anti débordement...
La filtration :Indispensable sauf pour les très grands volumes. La filtration est adaptée à la dimension. Un bon système bien choisit, va permettre de brasser et d'oxygéner et rendre plus homogène la température.
 
  PREFABRIQUE   Grande facilité d'entretien et grande variété de forme
Ce type de matériau présente l'avantage d'être facile à mettre en place et bénéficie d'une grande durée de vie. Toutefois il revient plus cher que d'autres solutions et présente l'inconvénient de ne pouvoir être utilisé que pour des petites dimensions et subit un manque de créativité du fait de sa forme imposée.
 
       
  ARGILE   100% naturel
100% naturel, il ne peut se réaliser que dans une région où l'argile est omniprésent en quantité.
Sa mise en œuvre repose sur cet élément. Son principal avantage est indéniablement son coût intéressant.
Il présente des inconvénients à prendre en considération, notamment une étanchéité difficile à
obtenir, il faudra pour éviter cela prévoir une couche importante de l'ordre de 20 à 30 cm.
des risques de fuite sont possibles.
 
  MINERAL  l'originalité    
 
préparation du patio

   mise en place

mise en route
 
         
  LA VEGETATION : l'esthétique
Les plantes dans ce contexte vont non seulement apporter de la beauté, mais elles sont également utiles grâce au CO2 qu'elles libérent, c'est cette oxygène qui va constituer une barrière de santé naturelle. Elles vont aussi permettre un équilibre par le cycle de l'azote et transformer les déchets toxiques. Leur racine jouent également un rôle considérable en apportant protection et nourriture.
Partez du principe qu'il n'y en a jamais de trop et qu'elles vont permettrent une bonne oxygénation de l'eau, attirer des insectes qui serviront de nourriture aux poissons.
 
  Attention : surtout pas d'engrais sous forme de fumier, pour la fertilisation il faudra utiliser un engrais sans nitrates ni phosphates.
La mise en place s'effectue le plus souvent avant l'hiver. Il existe des plantes à croissances rapide qui vont très vite donner un bel aspect esthétique et ainsi permettre une bonne régulation des organismes vivants.
 
  CHOISIR L'EAU IDEALE : Vous pouvez utiliser l'eau de pluie, l'eau de source, l'eau du robinet
L'eau de source :
Il faudra vérifier que l'eau soit de bonne qualité, elle ne doit pas avoir d'odeur, même conservée plusieurs jours en vase clos. Elle devra être limpide, clair et incolore. La solution est de laisser décanter l'eau quelques heures pour vérifier qu' un dépôt important n'apparait pas. Tenir également compte des paramètres chimiques del l'eau, tel que les nitrates, phosphates, ph et ammonique. Dans certaines régions agricoles, il arrive que les eaux naturelles soient polluées par des nitrates et phosphates.( nappes souterraines )
L'eau de pluie :
Indéniablement la solution la plus simple mais aussi la plus lente. Avant qu'un bassin se remplisse naturellement grâce aux précipitations de pluie, il faudra attendre un temps parfois considérable. Le plus judicieux si l'on tient vraiment à utiliser ce procédé est d'utiliser des containers qui vont collecter l'eau. Elle est généralement de très bonne qualité. Attention à l'eau récupéré des gouttières, il faut que celles-ci soient nettoyées au préalable pour éviter une pollution de l'eau de pluie par des matières organiques ( feuilles moisies par exemple )
L'eau du robinet :
La solution la plus rapide est bien évidemment d'utiliser l'eau du robinet. Il faut prendre en compte le fait que l'eau du robinet est chloré et de ce fait stérile à tout type de bactérie. Ce n'est pas le cas de l'eau de pluie ou de source. Le cycle de l'azote sera donc plus long à se mettre en place avec de l'eau du robinet.
Quoi qu'il en soit et malgré l'eau que vous aurez choisis, avec le temps elle finira par contenir de l'eau de pluie car ce seront les précipitations qui au fil du temps viendra combler les apports d'eau. On peut donc dire qu'avec les années les propriétés physico-chimiques de l'eau seront celles de l'eau de pluie de votre région, cela peut aller de peu minéralisé à légérement acide. Il sera important de mettre en place un système de filtration adapté pour conserver une bonne qualité d'eau. Il faudra de temps à autre, surtout au début du printemps, vérifier la température, les nitrates et le ph. Il convient de surveiller le taux régulièrement. Un excès de nitrate peut provoquer des dégâts. Vous l'aurez compris, une très bonne  filtration, vous évitera beaucoup de déconvenus et de contrôle.
LES POISSONS
Le poisson koi : origine japon, ce sont des poissons d'une variante de couleur, qui va du rouge au bleu, noir ou jaune. Ils sont particulièrement adaptés à la vie en étang, ils ont besoin d'espace car leur taille maximale peut aller jusqu'à 80 com. Ils cohabitent parfaitement avec les poissons rouges. Ils s'apprivoisent facilement et viennent facilement se nourrir dans la main. Ils sont toutefois assez chers. Le prix devient très élevés lorqu'on veut acheter un koi déjà gros de 25 à 30 cm.
Le poisson rouge : le plus connu des poissons. Son origine nous vient de la carpe, son cousin lointoin, c'est un poisson résistant et son entretien est aisé. Ils résistent en général parfaitement bien à l'hiver. Ils se reproduisent facilement au printemps. Pour se reproduire convenablement, il doit atteindre l'âge aproximatif de 2 ans. Comme le poisson koi, il a besoin d'espace.

        
 
 ACEV  14 Avenue de la Gare 77163 Mortcerf  Tel : 06 35 19 50 77   | Paysagiste ile de France | © ACEV-JARDIN 2009 tous droits réservés
Conception Développement Référencement :  NETDIF.FR